Annonces Google

L’incroyable histoire du Colonel Sanders ?

Tout a commencé avec ce tweet : https://twitter.com/ThomasCyrix/status/1186277965241507840

Cette histoire vous a inspiré ? Vous avez appris quelque chose ? Vous vous sentez plus sage et un peu plus cultivé ?
> FĂ©licitations, vous venez juste de consommer du « prĂȘt-Ă -penser » 😛 !

Rassurez-vous, on tombe tout le temps dans ce piĂšge, moi y compris, c’est d’ailleurs pour cela que je me livre Ă  cette petite dĂ©monstration.

En flattant notre bienpensance, il est facile de nous faire gober n’importe quoi en dĂ©formant lĂ©gĂšrement les faits (juste un peu, ça suffit !), pour nous mener Ă  penser exactement comme le veut notre « inspirateur ».

Il manque beaucoup de « détails » pour rendre sa réalité à cette fable sur le « Colonel » Sanders :

  • A 25 ans il obtient un diplĂŽme de droit et devient juge de paix. Il n’a pas du tout Ă©chouĂ© ça et a bien vĂ©cu grĂące Ă  ça, jusqu’Ă  se faire radier suite Ă  une bagarre de bar (il avait un sacrĂ© tempĂ©rament)…
  • A 40 ans il ouvre une station-service oĂč il adapte sa restauration rapide. Gros succĂšs.
  • 5 ans plus tard il obtient le titre honorifique de « colonel du Kentucky » suite Ă  un stage Ă  l’universitĂ© Cornell.
  • 4 ans plus tard son restaurant brĂ»le, mais il le refait en y adjoignant un motel. Gros succĂšs.
  • A 59 ans il se remarie et reçoit Ă  nouveau un titre honorofique. Ses affaires se portent Ă  merveille.
  • Il tente une franchise 3 ans plus tard en vdenant les produits de son restaurant Ă  des cuisiniers.
  • Suite Ă  un projet d’autoroute il est contraint Ă  liquider son commerce, et connait lĂ  une pĂ©riode creuse, oĂč il en profite pour convaincre des Ă©tablissements d’investir dans sa recette. En quelques annĂ©es, le succĂšs explose.
  • A 74 ans KFC gĂ©nĂšre 300 000$ de profit par an, il revend alors le tout pour 2 millions de dollars.
  • Mais il perd du coup le contrĂŽle de sa franchise et la renie, la qualitĂ© y ayant Ă©tĂ© sacrifiĂ©e sur l’autel du rendement. Il condamnera l’excĂ©crable qualitĂ© de la cuisine dans ces restaurants jusqu’Ă  la fin de sa vie en 1980 Ă  90 ans.

Vous avez notĂ© tous les petits dĂ©tails qui avaient Ă©tĂ© omis de l’histoire initiale, pourtant trĂšs crĂ©dibles car constituĂ©e de faits vĂ©rifiables ?

Il n’a donc jamais Ă©tĂ© « milliardaire » (il a touchĂ© 2 millions de la vente de sa recette et une rente de 75 000$ par an, milliardaire c’est 1000 millions), n’a clairement pas connu « que des Ă©checs toute sa vie », n’a jamais achetĂ© de friteuse du jour au lendemain (il dĂ©testait ça et prĂ©fĂ©rait l’autocuiseur, il a passĂ© des annĂ©es Ă  optimiser sa recette), et a globalement connu plus le succĂšs que l’Ă©chec.

Et surtout, la morale simpliste « tout le monde peut devenir milliardaire mĂȘme Ă  65 ans en ayant strictement fait qu’Ă©chouer toute sa vie » ne s’applique du coup plus du tout. Certains faits Ă©taient mĂȘme suffisamment dĂ©formĂ©s pour que ça en devienne des mensonges.

Si il a pu remonter la pente aprĂšs avoir Ă©tĂ© ruinĂ©, c’Ă©tait grĂące Ă  la rĂ©putation de ses prĂ©cĂ©dents succĂšs, Ă  son savoir et son expĂ©rience durement acquis et Ă  un travail acharnĂ©.

J’ai pris un exemple qui a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© en toute innocence pour appuyer un point de vue plutĂŽt positif, ses consĂ©quences sont trĂšs limitĂ©es, mais gardons bien Ă  l’esprit que le mĂȘme mĂ©canisme est utilisĂ© pour nous faire rĂ©agir et adhĂ©rer Ă  des idĂ©es parfois contre notre propre intĂ©rĂȘt.

J’ai trouvĂ© cette histoire sur Linkedin. Et sur Internet, des gens qui nous racontent des fables, il n’y a pratiquement que ça. Parce que ça flatte l’Ă©go, ça fait vendre, et ça rapporte du clic et de la visibilitĂ©.
Et si lĂ  l’histoire Ă©tait contĂ©e dans un but gentillet, malheureusementd e la mĂȘme maniĂšre, on peut ĂȘtre amenĂ©s par une comm’ bien ficelĂ©e Ă  adhĂ©rer Ă  des choses vraiment scandaleuses.

Gardons un esprit critique.

Et maintenant regardons combien de gens auront commentĂ© l’histoire initiale sans aller jusqu’au bout (mais sans les juger, n’oublions pas que nous sommes tous concernĂ©s par ce genre de procĂ©dĂ©s) 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.